La Charte du D.O.G

DOG est une organisation informelle qui invente et porte un projet interrégional (Basse-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire) et interdépartemental (14-29-35-44-56-72), intitulé DOG Danse Grand Ouest, dont les intentions initiales et fondatrices s’inscrivent comme suit :

   A l’occasion de paroles croisées et de réflexion commune, un désir d’associer une certaine idée « d’effervescence » à l’art chorégraphique rassemble six lieux spécialisés, créés et ou gérés par des artistes chorégraphiques pour un regroupement exceptionnel.
Immergés dans la création, les chorégraphes de ce collectif poursuivent, avec leurs équipes, le développement de leur propre démarche artistique. Portés par le désir de générer de nouvelles aventures, rencontres, de participer aux contenus en devenir et de tisser de nouveaux rapports avec d’autres artistes, ce sont eux qui alimentent le projet DOG, véritable performance fédératrice.
Leurs envies conjuguées et leurs affinités les ont conduits à se réunir pour imaginer ensemble un maillage de leurs territoires afin d’offrir, en service mutualisé, une authentique coopération autour de la résidence de création chorégraphique ; ce collectif exemplaire se veut le garant d’une solidarité humaine et professionnelle tant sur le plan du compagnonnage que sur celui des démarches et contenus artistiques.

Le projet est centré sur l’accueil d’auteurs chorégraphiques au cœur d’une proximité de territoire dont l’échelle géographique est appréhendable et humaine, et dont le modèle associatif qui est commun, préside au rapprochement des six structures partenaires.

La présente charte engage les six structures partenaires :
– Sur la mise en œuvre de temps d’échanges et de rencontres entre les six structures partenaires afin de garantir l’engagement initial de chaque structure au sein du projet DOG ;
– Sur l’émergence de réflexions telles que le décloisonnement des territoires, les outils de visibilité, la connaissance du réseau professionnel, les moyens de production des œuvres, concernant le paysage chorégraphique ;
– Sur le ciblage des artistes, hors choix esthétique, et les offres qualitatives et quantitatives proposées par chaque structure partenaire, en relation étroite avec les demandes et besoins artistiques des auteurs accueillis ;
– Sur l’organisation des parcours des résidences mutualisées, leur montage administratif au sein du partenariat DOG, et les modes de communication mis en commun ;
– Sur la présentation et le soutien du projet DOG auprès des institutions publiques, des lieux de programmation, des organismes de diffusion  et des porteurs de projets d’actions artistiques et culturelles.

DOG (Danse Grand Ouest) 
contact : dog-danse-grand-ouest@googlegroups.com

Les Ateliers Intermédiaires (Caen – 14)
TEEM (Quimper – 29)
CDRM (Rennes – 35)
SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS (Nantes – 44)
La Voilerie Danses (Arzon – 56)
Zutano BaZar (Le Mans – 72)